Pastoral

  • Hits: 2601

UN COLLÈGE PRIVÉ CATHOLIQUE

Le collège est un établissement catholique sous contrat d’association avec l’État (c’est-à-dire que le programme scolaire est le même que dans le public et les enseignants sont agents d’État), cet établissement d’enseignement est rattaché à la paroisse d'Uzès, à ce titre il accueillait régulièrement le Père Carrara et recevra dès la rentrée 2017, le Père Frédéric Bastidon. Ce dernier viendra, autant que son agenda le lui permettra rencontrer la communauté éducative de Saint-Firmin et plus spécialement les élèves.

La Pastorale n'est pas limitée à quelques temps forts dans l'année, elle se vit quotidiennement, à travers le message de l’Évangile, afin d'apporter un regard bienveillant aux jeunes qui nous sont confiés et de permettre à chacun de se construire en tant que personne.

Des célébrations (fête de St Firmin*, Noël, Pâques...) rythment ainsi la vie du collège, tout comme des temps de réflexion sur des sujets d'actualité ou des rencontres avec des intervenants extérieurs. Notre équipe pastorale s'attache à proposer aux élèves des actions concrètes faisant sens.

Le partenariat avec l'Ordre de Malte, dans le cadre du Carême, pour une collecte solidaire de produits alimentaires au profit des plus démunis en est un bel exemple.

La préparation aux différents sacrements catholiques se déroule directement en paroisse. (plus d'infos ici)

*

Saint Firmin

  • évêque, disciple, ami et biographe de saint Césaire d'Arles (553)
  • Originaire de Narbonne, il est disciple et ami de saint Césaire d'Arles. A 22 ans, il est l'un des premiers évêques de l'ancien diocèse d'Uzès dans le Gard. Nous le trouvons parmi les signataires du concile d'Orléans en 541. Sa réputation d'orateur et de théologien s'étendit jusqu'en Italie. Il meurt à l'âge de 37 ans.
  • Firmin, né à Narbonne, vient à Uzès auprès de son parent Roricius, évêque de cette ville. Un prêtre s'y fait son précepteur et l'instruit longuement des sciences divines et humaines. Il devient cher au vieil évêque à cause de sa science et de sa sainteté. Roricius l'élève au sacerdoce et finalement le prend pour coadjuteur. L'activité de Saint Firmin s'exerce dans les limites du diocèse et au-delà, chez les Gabales en particulier. A son tour, il fait élever Ferréol, son neveu, qu'il désignera pour successeur et qui sera mis au rang des saints, comme lui. (source: Les Saints du diocèse de Nîmes)
  • Il est fêté en même temps que Firmin, "évêque de Viviers au début du VIIe siècle, qui aurait été le père de Saint Auleet a été de tout temps fêté dans le diocèse de Viviers." (Saint Firmin, évêque - Église catholique en Ardèche) : le 11 octobre.
    À Uzès en Gaule Narbonnaise, après 552, saint Firmin, évêque. Disciple de saint Césaire d’Arles, il enseigna à son peuple la parole de vérité.

Nîmes Catholique

Le collège signalé dans la presse ...

Connexion